Le plus difficile plus si difficile?

Il y a environ un mois j’avais écrit ici à quel point cela pouvait être dur socialement au Danemark.

Je ne dirais pas que tout à changer mais presque. Déjà, j’ai changé, et mon opinion à changer. Il faut dire que beaucoup de chose ce sont passées ici depuis fin mars. Si vous avez suivi ou pas bande de feignasses je suis dans une sorte d’école qui entre autre prépare une des classes à l’école de comédie musicale (ceux du fond, je vous entends rigoler, c’était ma première réaction mais ils ne sont pas cons, elles ne sont pas faites par des français c’est tout de suite mieux! Personnes ne se cachent ici, ils ne se font pas lapider quand ils disent aimer les comédies musicales! ). Cette école recrute 8 élèves par an. Ici 25 postulaient déjà…Vous êtes fort en maths, donc bien sûr une bonne claque pour la majorité et même moi qui ai un coeur de pierre parfois je me sentait triste pour eux (j’ai quand même vu une amie PRESQUE pleurer! C’était effrayant…un danois ne pleure jamais).

Mais une fois cela passé ainsi que le stress avant les auditions et bien ils étaient bien mieux lunés. Puis j’ai pris l’air à Copenhague. Je trouve cette capitale vraiment sympa, certes ça en mets pas plein la vue comme Paris ou Londres mais c’est agréable à vivre, ce n’est pas stressant et c’est jolie. Je pense que je vais rester ici en tout cas c’est ce que j’ai décidé. Sauf que du coup je panique un peu beaucoup (ouais déjà!) car il faudra trouver un taf, trouver un appart et puis surtout payer même ma nourriture (ben ouais en tant que volontaire dans une école ma vie st drôlement facilitée et pas très coûteuse..). En plus tous les danois de l’école sont aussi en recherche de taf et ils stressent, et ils ME stressent :) Oh joie!

Et donc la situation sociale, c’est améliorer en partie grâce à une dispute. Je me dis parfois que c’était un de nos modes de communication préféré en France (comparé à ici j’entends) mais au Danemark ça peut servir aussi. Un danois en colère n’est pas très différent de son lui-même normal. Il a juste le coeur qui bat plus vite mais il ne crie pas ou ne devient pas tout rouge, c’est presque drôle quand vous n’êtes pas la cible.

En fait tout a commencé avec cette amie, je n’étais pas de bonne humeur et elle parlait d’un sujet qui m’énervait (la fourrure dans la mode je crois… ouais on a des débats de dingue ici ) et ne voulait pas en changer donc je l’ai planté, je me suis juste levée et je suis partie. Apparemment ça ne se fait pas ici (ouais je sais c’est mal je suis méchante et immature mais on fait souvent ça dans ma famille…). Je suis revenue 5 minutes après et on a du mettre les choses au clair. Je reprochais souvent aux danois tous mes malheurs  d’être super gentil un jour et de m’ignorer le lendemain. Alors imaginez ma tête quand mon amie m’a dit la même chose sur MOI! En fait quand quelqu’un me fait ça perso je ne veux plus faire d’effort et je me ferme. Ouais c’est con mais réflexe de protection si on s’ouvre trop on prends le risque d’être triste :) Le résultat c’est qu’elle me percevait de la même façon et ne voulait plus faire d’effort. Du coup ça nous à forcé à changer.

Puis en changeant avec elle, j’ai changé avec les autres et ça marche tellement mieux. C’est difficile de se remettre en question. Ca blesse mais c’est un mal nécessaire. Un des volontaires que je connais, un espagnol, déteste le Danemark, il ne fait que de se plaindre il a un avis très tranché. Je l’ai vu avant ce gros changement et j’avais moi même une expérience pas très facile et finalement il m’a soûlé, parce que c’est lourd de se pencher juste sur ce qu’on aime pas et surtout je me rendais compte qu’il ne se remettait jamais en cause lui. Et je me suis dit peut être que je suis pareille…Au final, j’avais peur d’expliquer ce que je vivais ici, aussi car je pensais être incomprise et que personne n’écoutait. Ce qui est sûr c’est que ce n’est pas en gardant tout à l’intérieur que la situation allait se régler. Un ami danois (Martin mon coloc du kibboutz, et oui on se voit toujours) m’a dit la dernière fois de changer ce que je n’acceptais pas et d’acceptais ce que je ne pouvais pas changer.

Donc je ne sais pas si j’aurais des amis pour la vie ici, si je vais en revoir certain ou pas mais pour le moment je préfère m’amuser, on passe de bon moments et je verrais dans deux mois, ce sera un nouveau départ. En attendant après ce post jeracontemavie.com voilà quelques photos, on a voyagé avec ma famille (tout un programme, je pourrais en faire un film d’auteur français…) à travers le pays.

Advertisements

One thought on “Le plus difficile plus si difficile?

You can leave a message here

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s