Bon voyage!

alexis2

Alexis part aujourd’hui. Eh oui il quitte notre cher pays pour un voyage qui commence par être matelot sur un bateau qui l’emmène en Amérique!

Voilà un deuxième article de son cru, il m’a promis de m’écrire des lettres que je publierais ici!

Bon voyage, Alexis :)

J’imagine que vous avez rangé vos photos de la Tour Eiffel? Je suis fier de vous. Même si au fond, je suis un peu des votre. Bah oui moi aussi j’ai emmené mon ex à Venise et moi aussi j’ai grimpé la Tour Eiffel (effet romantique approuvé). C’est sur ça fait classe et puis au moins elle se souviendra de toi celle là. Le tout c’est de savoir doser. On a tous nos moments un peu cliché et un peu niant-niant c’est normal et puis il faut optimiser le peu de temps libre qu’on a. Alors forcément on pense pas tout de suite à aller s’enterrer au fin fond de l’Ex-Yougoslavie. Vous êtes tout excusés. Mais voilà même si ça peut faire flipper aussi, un mec qui les emmène en stop jusqu’à Berlin ça les fait rêver aussi ne l’oublier pas. On a tous entendu parler du fantasme Indiana Jones pas vrai? Alors n’hésitez pas, on est en 2013 et le style baroudeur ça plait, et si en plus ça peut faire chier les bobos hipster alors tant mieux. Bah ouais c’est des connards sans identités qui se fondent dans la masse en pensant être uniques et décalés. Et la barbe n’y changera rien. Alors faites ce dont vous avez envie mais affirmez-le. Ne soyez pas un mouton. 

 Mais revenons à nos affaires. 

 Quand Camille m’a demandé de parler de mes voyages, j’avoue avoir été de suite emballé, mais force de dire que je ne sais pas trop par où commencer. J’ai beaucoup aimé son article sur ça première expédition à l’étranger. Mais à vrai dire, je considère en avoir eu plusieurs. Tout d’abord le séjour à Londres à 18 ans en coloc pendant plusieurs mois, le premier trajet en stop Paris – Barcelone à 18 ans toujours. Mais s’il y a bien une journée qui m’a marquée c’est mon premier jour de backpacker.

 Pour faire court, j’avais pris un train en direction de Bruxelles, sans hôtel ni rien juste avec l’idée d’aller à un festival Rock le lendemain. (Rock Werchter précisément) . Je comptais passer la nuit à la gare et prendre le premier train le matin. Une mauvaise idée évidemment mais j’étais jeune et naïf  Il se trouve que je me suis fait hébergé dans un luxueux hôtel de Bruxelles par John, un américain travaillant à l’ONU. Il fallait avoir confiance bien sûr, mais ça on l’apprend en voyageant. Et ouais les suites d’hôtel c’est cool, le lit King size pour toi tout seul c’est sympa, mais ça l’est encore plus quand c’est offert par quelqu’un comme ça sans rien demander. Il m’a tout simplement dit qu’il voulait me rendre service aujourd’hui pour que je puisse à mon tour rendre la pareil à quelqu’un dans quelques années.  C’est exactement l’idée du voyage que je me fais. On rencontre plein de gens et on ne peut pas forcement tout rendre à la personne qui nous donne. Souvent elle s’y refuse d’ailleurs. Mais c’est un échange permanent. Ne l’oubliez jamais. Pendant vos vacances de touristes ça vous ne le vivrez jamais. Vous ne ferez jamais de rencontres, en tout cas pas d’aussi spontanées et honnêtes. Vous avez de l’argent mais vous être pauvre. Horriblement pauvre. Et moi je dors dans vos hôtels.

 Et puis aller petit moment culturel on fini avec mon bon vieux Buk:

 

Some people never go crazy. What truly horrible lives they must lead. 

– Charles Bukowski

Advertisements

You can leave a message here

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s